À l'heure actuelle, les prix des sources d'énergie augmentent, par conséquence la chaleur dans votre maison devient plus chère, et les questions des coûts d’exploitation deviennent prioritaires pendant le choix du logement, l'indicateur de l'économie d'énergie d’un bâtiment est le volume d'énergie thermique dépensé pour le chauffage d'un mètre carré (kWh/m²) pendant toute l'année.

Maison efficace en énergie — d’habitude on appelle par ce terme une maison à faible consommation d'énergie par rapport aux bâtiments traditionnels. Dans ces maisons une isolation thermique accrue est appliquée, le nombre de ponts thermiques est réduit, les fenêtres efficaces en énergie sont installées, l’extérieur de la maison est étanche, ce qui élimine les courants d'air et la pénétration de l'air de l’extérieur, la ventilation avec récupération obligatoire de l'énergie thermique, ainsi que les exigences strictes en matière de chauffage.

Pour les pays de l'Union européenne le développement de la construction des maisons économes en énergie est une priorité, la Commission européenne a publié en 2002 une Directive sur la Consommation énergétique des Bâtiments en Europe. Pour 2020, l'Union européenne ne construira des maisons qu’avec zéro consommation d'énergie.

Dans la plupart des pays européens à partir de 2002 l’exigeance de chauffage des bâtiments économes en énergie ne dépasse pas 60 kW/m² par heure.

Pour la première fois l'Allemagne a mis en place des règlements d’augmentation d'isolation thermique des bâtiments en 1979. Ces normes ont été annulées en 2002 par l’Arrêté sur les Economies d'énergie (Energieeinsparverordnung, EnEV), qui limitait la consommation d'énergie pour les bâtiments nouvellement construits, depuis le début de 2008 (arrêté EnEV 2007) on commence à utiliser l'étiquetage obligatoire de la consommation d'énergie de tous les bâtiments habitables, et à partir de 2009 cela concerne et les bâtiments non habitables. Après l'introduction du nouveau règlement EnEV 2009 la norme minimale est réduite de 30%.

Les normes des maisons passives sont établies par l'Institut de Passivhaus. On applique le concept de carburant conventionnel en litres, utilisé pour la totalité de l'énergie primaire dépensée pour le chauffage d’un mètre carré du bâtiment. Par exemple, le terme « maison de 3 litres » implique que le bâtiment ne dépense pas plus de 3 litres de carburant liquide par an pour chauffer un mètre carré de la surface de la maison, ce qui correspond à environ 30 kW/h de l'énergie thermique par mètre carré. Et le concept de la maison passive répond aux paramètres de « la maison de 1,5 litres », ce qui signifie que la consommation d'énergie est de 15 kW/h par mètre carré par an, cela est équivalent aux 5 litres du carburant liquide, ce qui est le niveau maximum de consommation d'énergie pour la maison passive.

La maison efficace en énergie ne peut pas consommer plus de 70 kW/h par mètre carré par an, c’est le niveau maximal de la consommation d'énergie pour les maisons économes en énergie, si ce niveau est dépassé, une telle maison ne peut pas être considérée comme efficace énergétiquement.

CLASSIFICATION EUROPEENNE DES BATIMENTS EN CE QUI CONCERNE LE NIVEAU DE LA CONSOMMATION D'ENERGIE:

  • Ancien bâtiment — (bâtiment construit avant 1970), ces bâtiments ont besoin d'une quantité de 300 kW/h d'énergie par 1 m² par an.
  • Nouveau bâtiment — (construit dans la période de 1970 à 2000) de tels bâtiments ont besoin de pas plus de 150 kWh/m²/an.
  • Maison à faible consommation d’énergie — (depuis 2002 en Europe il est interdit de construire les bâtiments avec des normes inférieures) - pas plus de 60 kW/h par m² par an
  • Maison passive — pas plus de 15 kWh/m²/an
  • Maison zéro énergie  — (Maison ayant la même norme de l'architecture que la maison passive, mais son ingénierie est équipée de sorte que la maison consomme seulement l'énergie qu’elle produit elle-même) - 0 kWh/m²/an.
  • Maison «plus d'énergie » ou « maison active » — (Maison, qui à l'aide de l'équipement installé dedans : batteries solaires, collecteurs, pompes à chaleur, récupérateurs de ventilation, échangeurs de chaleur au sol, etc., produirait plus d'énergie qu'elle n’en consommerait).

La consommation moyenne d'énergie des bâtiments en Ukraine est environ 400-600 kWh/m²/an. Dans les meilleurs cas, elle peut atteindre le niveau de 200-350 kWh/m²/an.

Характеристики энергоэффективности сборного дома

Module Maison dite « 1,5 litres » Maison dite « 3 litres » Maison dite « 5 litres »
La consommation annuelle de l’énergie pour le chauffage (par 1 mètre carré de la surface de la maison) < 15 kW/h < 30 kW/h < 50 kW/h
Facteur U des murs extérieurs < 0,16 W/m2K < 0.18 W/m2K < 0.24 W/m2K
Facteur U du toit < 0.10 W/m2K < 0.18 W/m2K < 0.24 W/m2K
Facteur U du fondement < 0.15 W/m2K < 0.23 W/m2K < 0.30 W/m2K
Facteur U du fenêtres < 0.70 W/m2K < 0.70 W/m2K < 1.3 W/m2K
Ventilation contrôlée avec récupération > 75%